L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Chapitre 1

Un
Voyage
dans
le temps

Une histoire
riche et singulière

Avant

1893

Delaunay
avant Delaunay

La famille Delaunay est originaire de l’ouest de la France et son histoire semble liée au vin depuis longtemps. Un document gardé par la famille fait état d’un Edme Delaunay nommé courtier-juré par arrêté royal en 1771.

Edouard Delaunay père, et son frère Louis, sont marchands de vin à Nantes et à Angers. Ils ont un fournisseur de Bourgogne nommé Victor Carbillet de Bellecherre, installé à Is-sur-Tille et à Nuits-Saint-Georges. Celui-ci, sans enfant, propose à Edouard Delaunay père de lui céder son affaire pour son fils Edouard, qui va se marier.

1893

Création par
Edouard Delaunay

C’est donc Edouard Delaunay, entrepreneur de tempérament et visionnaire, qui le premier installa sa famille et son ambition en 1893 dans ce paysage plurimillénaire de Bourgogne.
Dès l’origine, recherche de l’excellence et ambition fondent l’identité de la Maison.

Edouard Delaunay : 2e en partant de la droite au 1er rang

1918

Achat aux Hospices
de Beaune à une date
mémorable

Déjà acheteur aux Hospices de Beaune depuis 1916, Edouard Delaunay achète une cuvée alors que son fils Jean est au front, en cette date symbolique de veille d’armistice.

1919

Jean et Marcel

Mais c’est surtout Jean Delaunay, fils d’Edouard le fondateur, qui, dès les années 20, donna, avec son frère Marcel, une aura et un élan fabuleux à l’entreprise familiale.
Homme d’une énergie inépuisable, infatigable voyageur, optimiste et curieux de tout, il développe l’affaire dans le monde entier, de l’Europe à l’Amérique du Nord et du Sud, des colonies d’Afrique à l‘Extrême-Orient, aussi bien qu’en France où les vins ornent les tables des plus belles brasseries, des grandes institutions et trouvent place dans les vitrines de prestige.

« Viser haut et tenir son rang. »
Jean Delaunay
Marcel et Jean et leurs sœurs en 1919
Jean Delaunay
Marcel Delaunay

1920-1930

De par le vaste monde

Au cours de ce 20ème siècle, la clientèle la plus choyée est incontestablement le monde du voyage. Les grandes compagnies de l’époque (la Compagnie Générale Transatlantique, celle de l’Orient Express, la Compagnie Internationale des Wagons-Lits, la Cunard, Air France…) firent rapidement d’Edouard Delaunay l’un de leurs fournisseurs attitrés…

Visite d’une délégation de clients suédois à la Maison Delaunay vers 1935

1932

Installation de la Maison à Dijon.
Les Caves sont à
Nuits-Saint-Georges
et Gevrey-Chambertin

Signe de sa réputation à cette époque, de très grands domaines lui confient la distribution de leurs vins de prestige, comme le Domaine de la Romanée Conti ou la famille Liger-Belair (La Romanée).

1934

Les Delaunay prennent
une part active à la
création de la fameuse Confrérie
des Chevaliers du
Tastevin

Après

1945

L'après-guerre

La famille se rapproche du vignoble et s’installe à Chambolle-Musigny.

1954

La Maison s’installe
à l’Etang-Vergy

En 1954, la famille Delaunay rachète le Château de Charmont, à l’Etang-Vergy, dans les Hautes-Côtes de Nuits-Saint-Georges.

The

1960s

Une nouvelle génération,
Jean-Marie et Bernard

Jean-Marie, Jean et Bernard Delaunay en 1979

Années

1970-1980

La Maison acquiert des positions de premier plan en Suède, livre les plus grands importateurs en Allemagne, se développe en Angleterre, au Canada, aux USA et en Asie, est le fournisseur attitré des grandes compagnies aériennes. Elle assure la distribution de certains des très beaux domaines bourguignons (Ramonet, Damoy, Dugat, Arlaud…).
1989 : Laurent Delaunay, 5ème génération, rejoint son père dans l’entreprise familiale.

1993

L'Oubli

Au début des années 1990, presque un siècle après sa création, subissant le rythme de la vie, la Maison doit être cédée et tombe tout doucement dans l’oubli.

1995-2017

Catherine et Laurent Delaunay, tous deux œnologues, se lancent en Languedoc et développent plusieurs marques et domaines avec succès. 

2017

Rachat de la Maison par
Laurent Delaunay,
arrière-petit-fils
d’Edouard

Avec toute la force d’une ambition profonde, Laurent Delaunay, 25 ans plus tard et à rebours de son époque, rachète le nom familial pour lui redonner la place qui est la sienne.